Nouvelles Lois du Jeu 2016/2017

Lors du stage d'entraînement du Samedi 6 Août au Bouzet, Luc Kaufling, l'arbitre du club, présenta les dernières modifications apportées aux Lois du Jeu, l'occasion pour l'ensemble des participants de mettre à jour leurs connaissances. 

 

Modifications des Lois du Jeu

du Football

 Depuis le 1er Juin 2016, certaines lois du jeu ont été modifiées par l’International Board, l’organisme garant des lois du football, en voici l’essentiel :

 COUP D’ENVOI :

 Alors que précédemment, lors du coup d’envoi ou après chaque but marqué, le ballon devait être envoyé vers l’avant et touché par un partenaire pour être en jeu, pour cette nouvelle saison, le coup d’envoi peut être effectué par un seul joueur, dans n'importe quelle direction, dès que le ballon a clairement bougé. 

De plus un but peut être marqué directement dans le but adverse sur un coup d'envoi. 

 

 

HORS-JEU :

RAPPEL : un joueur est en position de hors-jeu et sanctionnable par un coup-franc indirect, lorsqu'il se trouve plus près de la ligne de but adverse que le ballon et l'avant dernier défenseur, quand il se trouve dans la moitié de terrain adverse et :

 -  qu’il intervient dans le jeu en jouant ou en touchant le ballon sur une passe d'un coéquipier,

 -  qu'il interfère avec un adversaire : en l'empêchant de jouer le ballon, en entravant clairement sa vision du jeu, en lui disputant le ballon, en tentant clairement de jouer le ballon se trouvant à proximité, en ayant une influence sur la réaction du défenseur ou en effectuant une action évidente qui influence la capacité d'un adversaire de jouer le ballon,

 -  qu'il tire avantage de sa position en jouant le ballon ou en interférant avec un adversaire, lorsque le ballon a rebondi sur un poteau, la barre transversale ou sur un adversaire, ou que le ballon a été repoussé délibérément par un adversaire.

Repousser le ballon consiste à l’intercepter lorsqu’il qui se dirige vers le but.

 

 Pour un retour de position de hors-jeu, le coup franc indirect pourra être sifflé dans la moitié de terrain du joueur sanctionné et non plus dans la moitié de terrain adverse.

 Ex : un attaquant en position de hors-jeu reviens dans sa propre moitié de terrain pour disputer le ballon à un adversaire, il se verra sanctionné d'un coup franc indirect dans sa propre moitié de terrain.

 Nouvelle Précision : les mains et les bras de tous les joueurs y compris du gardien ne sont pas pris en compte pour le hors-jeu.

 

Il n’y a pas de Hors-Jeu sur :

 

-         Une rentrée de touche

-         Un coup de pied de coin ou corner

-         Un coup de pied de but ou 6  renvoi des 6 mètres

 

FAUTES ET INCORRECTIONS :

 

Lorsqu'un joueur empêche un joueur de l'équipe adverse de marquer un but ou annihile une occasion manifeste de but en touchant délibérément le ballon de la main, il recevra un carton rouge et sera directement exclu du terrain où que la faute soit commise.

 Lorsqu'un joueur commet une faute dans sa propre surface de réparation pour avoir annihilé une occasion manifeste de but, l'arbitre devra le sanctionner d'un penalty.

Il sera sanctionnable d’un carton jaune ou avertissement, et non d'une exclusion si le joueur essaye ou était en mesure de jouer le ballon.

 

Si le joueur :

- use de ses mains pour tenir, pousser, ou tirer un adversaire, la faute commise sera passible d'un carton rouge indépendamment de l'endroit où elle a été commise (faute grossière, acte de brutalité, etc...)

 

Si le joueur n'essaye pas ou n'était pas en mesure de jouer le ballon il devra être EXCLU.

OFFICIELS et JOUEURS :

 

L'entraîneur, le ou les dirigeant(s) sont appelés officiels d'équipe. Toute personne non inscrite sur la feuille de match en tant que joueur, remplaçant, officiel(s) d'équipe est considérée comme un agent extérieur.

Si le jeu est interrompu par :

- une interférence d’un officiel d'équipe, un remplaçant, un joueur remplacé ou exclu, (stopper le joueur ou le ballon) le jeu devra reprendre par un coup franc direct ou un pénalty,

 -   un agent extérieur, le jeu reprendra par une balle à terre.

Si le ballon se dirige vers le but et que l'interférence n'empêche pas le joueur de l'équipe défendante de jouer le ballon, le but est accordé si le ballon franchit la ligne de but (même s’ il y a eu contact avec le ballon),à moins que le ballon ne rentre dans le but adverse.

L'arbitre refusera le but si la personne supplémentaire était :

 - un joueur, un remplaçant, un joueur remplacé, un joueur exclu ou un officiel de match de l'équipe qui a marqué le but 

 Ex: un coéquipier de l'attaquant essaye de pousser le ballon dans le but alors que celui-ci allait en sortie de but.

-        -  un agent extérieur ayant interféré avec le jeu, à moins que le but ait été marqué comme décrit ci-dessus.

 Le jeu devra reprendre par une balle à terre, un coup pied de coin ou un coup de pied de but.

 L'arbitre doit valider le but si la personne supplémentaire était :

 - un joueur, un joueur remplaçant, un joueur remplacé, un joueur exclu ou un officiel d'équipe de l'équipe qui a encaissé le but

-               -   un agent extérieur n'ayant pas interféré avec le jeu. 

 Ex: un attaquant adverse se dirige vers le but lorsqu'un défenseur qui était en train de s'échauffer rentre sur le terrain et essaye d'éloigner le ballon du but mais n'y parvient pas.

 Si après qu'un but ait été marqué et que le jeu a repris, l'arbitre se rend compte qu'une personne supplémentaire était sur le terrain au moment où le but a été marqué, le but ne pourra pas être refusé.

                                                                            Luc  KAUFLING