Coupe Armand Thierry du 1er Juin 2018

Le SAG  Cestas se déplace à Pessac

 

Vendredi soir, à une heure inhabituellement tôt, nous avions rdv sur le terrain de nos voisins de Pessac Magonty, pour une deuxième finale de coupe Armand Thierry consécutive, contre les mêmes adversaires.

 

Ceux-ci étaient très motivés, car ils avaient perdu la semaine précédente leur finale du challenge contre la belle équipe de Portes entre Deux Mers. La possibilité de revanche par rapport à la défaite l'an passé contre nous leur donnait certainement un complément de motivation.

 

Coupe Vétérans du 1 6 18

 

La difficulté en fin de saison de ne pouvoir aligner que 16 joueurs est frustrante pour les coachs. En effet, c'est près de 30 joueurs qui ont foulé les pelouses durant la saison y compris au plus fort de l'hiver en déplacements. Mais il faut bien faire les choix, avec comme principal critère, celui de la quête de la conquête de la Coupe.

 

Certains blessés n'ont pas pu être alignés, comme Fabien Lefebvre, Bruno Seillier, Benjamin dit Benjie, et d'autres encore, contrairement à d'autres qui étaient rétablis. Un dernier échauffement permettait de lever les doutes sur l'épaule de Greg Coutellier, il allait pouvoir garder ses cages, permettant ainsi de conserver Mickael Delage pour évoluer sur l'ensemble du pré.

Emmanuel Laffite également, précieux gaucher testait avec succès sa cuisse. Il allait par la suite peser sur le sort de la rencontre par son abattage considérable, sa précision et sa lucidité.

 

Le début de la rencontre était équilibré, les deux équipes semblant s'observer et ne pas vouloir se livrer et s'exposer. Magonty était pressant, et obligeait nos "verts" à cumuler quelques fautes sans conséquences fâcheuses. Il faut bien marquer son territoire par rapport à son attaquant, surtout lorsqu'il est de qualité et très remuant.

 

L'entrée en jeu de Seb Ducos, pour qui ce sera peut-être son dernier match pour une interruption de carrière (très temporaire espérons le !!) permettait à Steph Cuadrado de souffler après avoir marqué de près Jérôme Duprat, son excellent adversaire du jour. Bravo à Steph, qui n'a pas son pareil pour être à la hauteur lorsqu'il y a du défi physique à imposer. Le poste de 4, c'est connu, est ingrat, difficile, et peu de joueurs veulent s'y "coller".

 

Devant, Fabrice Hénocque a couru sans compter pour fatiguer la défense, bravo à lui après une semaine éprouvante à Cherbourg, et un retour en voiture avant le coup d'envoi.

 

La pause est atteinte sur un score de parité, grâce à quelques interventions décisives de Greg dans ses buts.

 

A la reprise, l'entrée de David Sieffert dit Dadou, et de Jp Claudant allait peser sur les adversaires qui allaient souffrir de la technique individuelle et collective du premier, du physique de notre Carl Léwis du milieu droit. Poussé par son arrière droit Florent Derruau, notre JP osait s'aventurer du côté des cages adverses et ouvrait le score sur un but très opportuniste, un peu à la Dellio Onnis. Oui, je sais, ça ne dira pas grand chose à un grand nombre de nos lecteurs !!!

 

Le jeu est davantage en faveur des verts, malgré quelques situations chaudes sur les buts de Greg, mais celui-ci est décisif, et Seb Sinet, en bon capitaine veille également au grain, maintient la cohésion de sa défense, et éloigne plusieurs fois le danger.

 

Le très remuant Mickael Delage s'échappait sur le côté droit, et centrait parfaitement en retrait pour la reprise parfaite de David Sieffert. Le ballon partait comme un missile sous la barre, hors de portée du gardien.

 

2 à 0, le break est fait, ouf.

 

Puis David se blessait quelques minutes après. Marc Doueil apportait sa motivation, sa haine de la défaite et sa technique pour maintenir un haut niveau au milieu du terrain.

 

Emmanuel Laffite, habituellement chirurgical, manquait le duel face au gardien, suite à un centre parfait de Romain Leffet, celui-ci à inexorablement débordé (siiiiiii, c'est possible !!!!!) son adversaire et délivré un véritable "caviar". Manu, certainement désireux de laisser planer encore un peu le suspens envoyait le cuir dans la niche du gardien.

 

Notre Nando qui a sérieusement occupé le poste de latéral gauche se permettait une magnifique chevauchée dans les derniers instants de la partie. Flo Derruau, latéral droit, parti sur le côté opposé, lui adressait également un ballon "en or".

Mais notre Gomes Da Silva, dit Nando, n'a pas voulu enfoncer Manu après son échec précédent, et choisissait de tirer à côté des cages.  Le score était de toute façon acquis.......

 

David Soubiran, qui souhaite prendre un peu de distance avec le foot, ainsi que Lionnel Laffargue, Vincent Bordes et Romain Leffet ont participé aux tâches ingrates du milieu défensif en se partageant le temps et les efforts.

 

Il était temps pour l'arbitre de libérer notre belle joie collective, illustrée par l'enthousiasme des participants au jeu, mais également de ceux qui n'ont pu être sur la feuille de match, à l'image de l'exemplarité de Ludo Simoes à qui je suis sincèrement désolé d'avoir donné une fausse joie temporaire avant le début du match, Florent Mazaudou, Laurent Mainvielle, Gilles Fournié, Anatole Girault, Laurent Etcheberry, Vincent Rodriguez, nos joueurs du lundi, venus en nombre, dont Jean Marc, Fred, Christian, madame Greg Couteller, Audrey, les enfants, etc....y compris les anciens comme Tony Touboul, Jean Marie et d'autres encore.

 

Il ne restait qu'à rendre hommage à nos hôtes du soir, les féliciter pour leur fair-play, et recevoir la coupe mise en jeu. Quelques jolies photos plus tard, le pot offert par nos adversaires, retour au club house pour une soirée- nuitée bien festive, et le repas toujours aussi remarquable préparé par notre n° 4, Steph Cuadrado. Encore merci à lui.

 

Merci à tous pour cette belle saison, conclue par une nouvelle coupe. Merci à l'ensemble des joueurs, supporters, dirigeants, pour leur implication.

 

Finale 1 Juin 2018

 

La voie était ouverte pour un remarquable w.e. sportif du SAGC Football, la victoire des jeunes U18 de Ludo, avec en point d'orgue la victoire éclatante, et la montée historique des séniors A de Laurent Abribat.

 

Nous étions nombreux, les vétérans au bord du terrain pour soutenir les couleurs Jaune et Vert. Nous avons eu le grand plaisir de revoir Claude Caillol, et nous lui souhaitons une bonne progression sur le chemin de la guérison complète. Merci également au président, Patrick, et tous ses bénévoles qui nous permettent d'exister au fil des saisons.

 

Adishats, bien amicalement et footballistiquement.

 

L’ARIÉ…..JOIE remercie Michel, dit Mitch pour son long commentaire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.