Les seniors C concèdent le match nul contre Floirac (1-1)

20150208 seniorsC 14

Les seniors C de Cestas ont concédé le match nul (1 – 1) contre Floirac sur le terrain de l'adversaire ce dimanche 8 février 2015. Sur un terrain en mauvais état et avec un vent fort qui soufflait sur le plateau de Floirac, le jeu a été très haché et peu agréable tant pour les spectateurs que pour les joueurs.

 

 

En première mi-temps, Cestas avait décidé de jouer contre le vent en se fixant comme objectif de tenir sans prendre de but et en tentant sur les contre-attaques d'en marquer un. Avec des conditions de jeu particulièrement dégradées vu l'état du terrain et le vent qui soufflait fort, Cestas s'est appliqué à tenir en défense et même parfois à porter le danger chez l'adversaire. Mais rien ne sera marqué durant cette première mi-temps de part et d'autre.

20150208 seniorsC 70

Pour la 2e mi-temps, Pascal Bargibaux, le coach de Cestas, avait fait passer comme consigne de profiter au maximum de l'avantage qu'apporte le vent favorable en faisant rapidement monter le ballon et en n'hésitant pas à tirer de loin. Cela sera fait mais à de trop rares occasions et la plupart du temps, Cestas s'empêtrera à vouloir porter le ballon plutôt que de les faire circuler. Heureusement à force de pousser, Arnaud Rousse, après une très belle percée depuis le milieu du terrain sur une belle déviation de la tête de Thibault Oliver, va marquer un joli but sur un tir croisé parfaitement maîtrisé (0-1, 70'). Les Cestadais semblent avoir le match en main mais à la 85e minute sur une contre-attaque, notre défense se laisse surprendre et Floirac égalise (1-1, 85'). Par la suite, plus rien ne sera marqué et le seul fait marquant de la fin du match sera l'expulsion mouvementée d'un joueur de Floirac à la toute dernière minute.

Le mot du coach, Pascal Bargibaux : « étant donné les conditions de jeu, le match a été de très mauvaise qualité. Et il est dommage que les joueurs n'aient pas appliqué davantage les consignes pour profiter du vent en 2e mi-temps. Il est aussi difficile d'obtenir un jeu homogène avec tous les changements qui ont dû être faits dans le groupe. Cela reste une difficulté mais la solidarité dans le groupe est tout de même là. »