Séniors B : 12ème journée de Championnat

20130210 seniorsB cestas 21Cestas B – Le BAC = 0 à 3

Pour ce premier match retour, même si deux matchs aller sont encore à jouer, les cestadais ont connu une après-midi laborieuse.

 Dès le début du match les jaunes et vert sont pris de vitesse et à la 2ème minute de jeu, suite à plusieurs mauvaises relances le BAC ouvre le score.

 Les cestadais n’y sont pas et les vagues vertes du BAC arrivent sans discontinuer. Les visiteurs sont maladroits à plusieurs reprises et jouent de malchance sur une frappe qui heurte le poteau gauche d’Anthony Baudoin.

 A la 35ème minute de jeu, sur une situation confuse, l’arbitre de la rencontre expulse Ludovic Montagne d’un rouge direct pour propos injurieux alors que rien ne le justifie, ni l’action en cours ni le comportement du joueur.

 Cette première mi-temps est un calvaire pour les locaux mais, juste avant la pause, sur une de leur rare offensive, Icham Ouhamma est fauché dans la surface et l’arbitre accorde un pénalty indiscutable à Cestas.

 Bastien Villejoubert le frappe en force au milieu mais le gardien du BAC parvient à le détourner du bout du pied. Dommage.

 Mi-temps = Cestas B – Le BAC = 0 à 1

 Le début de la seconde période voit Les cestadais reprendre des couleurs mais on se dit que les choses seront tout de même compliquées.

 Jamais les jaunes et vert ne se créeront une seule occasion de but sur une action construite.

 Petit à petit la fatigue se fait sentir chez les locaux et le BAC se procure plusieurs bonnes opportunités.

 A la 75ème minute, le BAC double la mise et va même corser l’addition à la 80ème minute de jeu.

 Malgré d’autres occasions de but pour le BAC, le score en reste là et les cestadais laissent passer la possibilité de maintenir à distance un concurrent direct à la monté.

 Après cette nouvelle défaite à domicile, les cestadais sont deuxième ex-aequo avec Le Haillan et le BEC, à deux points du BAC premier mais avec un match en plus.

 Christian POUEY

 

Le mot du Coach :

 Les trois semaines de repos forcé ne peuvent expliquer la piètre prestation de cette après-midi.

Il est toujours plus facile d’être solidaire dans la victoire que dans la défaite et il faudra pourtant que le groupe retrouve certaines valeurs pour repartir de l’avant.