Cestas éliminé aux tirs aux buts après un match nul 1 - 1

20131027 cestas stadeMontois 89L’équipe des seniors A de Cestas a rencontré le Stade Montois ce dimanche 27 octobre pour le 6e tour de la Coupe de France au stade du Bouzet. Malgré l’élimination finale, Cestas a livré un match qui restera comme un des plus beaux exploits du l’histoire du club dans la tradition des matchs de coupe de France. Car Cestas , qui évolue en DSR, a réussi à enlever le match nul (1 – 1) contre le Stade Montois qui joue, lui, en CFA, à l’issue des 90 minutes du match et des prolongations pour ne s’incliner qu’aux tirs au but (3 – 1). Un match qui s’est déroulé selon un scénario des plus haletants puisque Cestas, mené dès la 20e minute, va réussir à égaliser à la 85e minute.

 

Ce 27 octobre, la Fédération Française de Football s’associait à la journée de l’arbitrage et le match Cestas - Stade Montois qui se jouait pour le 6e tour de la Coupe de France servait de cadre à cette manifestation. C’est ainsi que le très nombreux public présent au stade du Bouzet pour assister à la rencontre était en même temps sensibilisé au respect et à l’importance de l’arbitrage pour le sport. Les gradins et tout le pourtour du terrain synthétique étaient remplis de spectateurs venus assister au match avec passion mais en même temps un grand respect entre les supporters des 2 équipes. Pierre Ducout, maire de Cestas et Pierre Chibrac, adjoint aux Sports et Jacques Lafargue, Conseiller municipal, assistaient également à la rencontre. Le match débutait à 15h30 avec un beau soleil qui donnait un air de fête à la rencontre.

La première mi-temps débute avec un niveau de jeu très élevé, imposé par le Stade Montois. Un jeu très rapide, technique et précis, qui pousse les Cestadais à rester dans leur camp. Durant le premier quart d’heure, Cestas procède par quelques tentatives de contre trop timides et vite avortées. Les Cestasdais subissent et semblent impressionnés par leurs adversaires avec un engagement trop faible. Le Stade Montois maintient non seulement sa supériorité technique mais s’impose également dans les impacts physiques. Dans ces conditions, Cestas va concéder un but dès la 20e minute. Pourtant, malgré cette domination, le Stade Montois ne parviendra pas à marquer un autre but durant toute la première mi-temps.

À la reprise, les messages de Frank Villalba prodiguée pendant la mi-temps semble avoir porté leurs effets :  « En 1ere mi-temps, je les avait averti sur l’engagement qui serait nécessaire. A la mi-temps, je les ai poussé à se révolter et montrer leurs qualités. C’est ce qu’ils ont fait. Je suis très fier de leur réaction  et de leur parcours au global, même si on a été éliminés ». En deuxième mi-temps, Cestas parvient, en effet, à se mettre au niveau de jeu de son adversaire et enchaîne de très beaux mouvements. Le match semble basculer avec une domination cette fois-ci de Cestas durant cette 2e mi-temps. Cestas se crée des occasions qui poussent le Stade Montois à commettre de nombreuses fautes qui se traduiront par plusieurs cartons jaunes. Au fil des minutes, on sent que quelque chose peut se passer. Et effectivement, à la 85e minute, sur un coup franc des 25 m, suivi d’un cafouillage dans la surface, David Plouzeau trompe le gardien et égalise pour Cestas. Le scénario parfait d’un match de Coupe de France et le public Cestadais qui exulte. Cestas va continuer sa domination et aurait pu faire la différence. Mais le score en restera à 1 partout à l’issue des 90 minutes. C’est déjà un exploit pour Cestas. Direction les prolongations.

Les 2 mi-temps des prolongations se dérouleront selon un même schéma : le Stade Montois reprend du poil de la bête et va asseoir sa domination alors que Cestas va baisser physiquement. Pour autant, le niveau de jeu reste très élevé de part et d’autre, les 2 équipes cherchant à faire la différence avant les tirs au but. Mais au terme des 2 × 15 minutes des prolongations, l’arbitre MonsieurJ"rôme Larbre siffle la fin du match et envoie les 2 équipes pour la séance des tirs au but.

Cette séance de tirs au but, malgré un superbe premier arrêt d’Arnaud Fauré, va tourner très rapidement à l’avantage du Stade Montois. Cestas rate 3 tirs au but et en marque un seul alors que le stade montois finira par en marquer 3. De la frustration certainement pour les joueurs de Cestas qui après avoir livré un match de très haut niveau voient leurs espoirs de qualification s’envoler aux tirs au but. Mais la prestation et le parcours réalisé par les Cestadais leur vaudront les applaudissements et les remerciements de tous leurs supporters. Les 2 équipes avec beaucoup de fair-play, se salueront et se féliciteront mutuellement.

Cestas est passé tout près de l’exploit comme les aime la Coupe de France et n’a vraiment pas à rougir du niveau de jeu proposé contre l’équipe du Stade Montois qui évolue 3 divisions au-dessus. Bravo aux joueurs et à leur coach.

Cestas n’a pas perdu le match contre le Stade Montois, et Cestas souhaite une excellente continuation au Stade Montois dans cette Coupe de France.

Informations supplémentaires